Berta, au tableau ! Par Objectif Gard

19 février 2018

CARRIERES : Berta, au tableau !

page1image3984

Le député Philippe Berta a écouté attentivement les élèves

Choisie pour représenter la sixième circonscription du Gard dans le cadre de la 22ème édition du Parlement des enfants, la classe de CM2 de l’école « La Garrigue » de Cabrières a présenté sa proposition de loi au député Philippe Berta. Le parlementaire a pu également parler de sa fonction et répondre aux interrogations des enfants.

L’opération le Parlement des enfants sollicite les élèves de CM2 pour établir une proposition de loi. Après envoi des travaux, fin mars et une sélection par académie, un jury national, composé notamment de membres de l’Assemblée nationale, choisira les quatre meilleures propositions dont le vote final sera soumis aux 577 classes. Le thème de 2018 est la protection de la biodiversité. Un sujet qui plaît forcément à Philippe Berta, généticien de profession.

Après un court préambule, les élèves ont présenté au député les quatre articles de leur proposition de loi. Parmi les solutions envisagées : suppression des pesticides et des OGM dans les aliments servis à la cantine, équiper les bâtiments publics de récupérateurs d’eau et de panneaux solaires ou encore fournir des tablettes aux élèves pour limiter l’utilisation de papier. Autant de propositions que le député a félicité, sans oublier d’y apporter quelques améliorations, puis de valider. « Je l’adopterais sans difficulté », a-t-il lâché devant les enfants concentrés.

L’enseignant, Emmanuel Migliore, espère au moins que sa classe va représenter l’académie. Le CM2 vainqueur sera invité à l’Assemblée nationale pour recevoir son prix. Même s’ils ne

gagnent pas, les élèves de Cabrières devraient quand même se rendre au Palais Bourbon. En effet, un voyage devrait être organisé en fin d’année scolaire.

« Est-ce que vous avez des vacances ? »

page2image2392

Philippe Berta montre où il est placé quand il siège à l’Assemblée Nationale

Les dix-neuf élèves de CM2, sous la houlette de leur instituteur, avaient préparé depuis longtemps cette entrevue. « C’est très enrichissant pour les élèves de connaître les rouages de la fonction de député. Cet échange a permis de compléter leur parcours concernant l’enseignement moral et civique. » Sous la forme d’un questionnaire oral, Philippe Berta a pu apprécier la connaissance générale des enfants sur la date de création, le lieu et la fonction de l’Assemblée nationale. « J’ai été impressionné par leur préparation sur le sujet », a-t-il concédé.

Chacun a eu ensuite l’opportunité de lui poser une question, sur son travail de député au quotidien mais aussi sur sa vie personnelle. Même si l’on s’attendait à ce que les enfants fassent preuve de leur imagination, parfois débordante, ils ont été plutôt tolérants avec leur interlocuteur. « Est-ce que vous avez des vacances ? », c’est quand même inquiété l’un d’entre eux. Monsieur le Député a joué le jeu et a répondu en toute franchise. « Oui, même si on nous les raccourcis de plus en plus !  »

« Les questions des élèves, c’était un peu la surprise car je ne n’impose aucun interdit », déclarait-il après deux heures passées en compagnie de ces jeunes de 10-11 ans. Eux aussi ont trouvé l’intervention intéressante, même s’ils ont avoué que l’élu utilisait parfois quelques mots compliqués et que c’était un peu long. À quelques minutes de la sonnerie, la tête était déjà sans doute aux vacances…

Corentin Corger

CABRIÈRES Berta, au tableau ! – Objectif Gard

Aller au contenu principal